Mes premiers contacts avec le Yoga sont fort anciens. Dès mon enfance, j 'ai été en contact  étroit avec la communauté hindoue  de l ' Océan indien. Mes premières pratiques de postures datent de mon adolescence.  
A ma majorité, je suivis la formation de Professeur de Yoga transmise sous forme de séminaires internationaux  avec une spécialisation en Tantra-Yoga. par André et Denise Van Lysebeth.
J' eus ensuite la chance inouïe de recevoir un enseignement individualisé d'un des plus grands maîtres du Sud de l Inde, T. K. Sribashyam,   qui me transmit, outre les bases méta-physiques du Samkhya, l 'Ashtanga Yoga. Son  enseignement tel que je le reçus, permet une individualisation des postures, souffles et concentrations en fonction de la personne. 

Ultérieurement, je rencontrai mon maître en Bhakti  Yoga; Mata Amritanandamayi,   qui pendant de longues années m' enseigna ou devrais-je plutôt dire, m' ensigna, par l exemple donné ,  la voie du Coeur - particulièrement au travers de la discipline spirituelle du Seva ou "service""...

Depuis, ma destinée me mena à travailler au plus près avec les hommes et femmes medecine des peuples premiers - notamment Simeth Maya Balam Ixchel fondatrice de l' Institut francophone des arts et disciplines mayas. C'est, à ses côtés, que je découvris  le Kinam Yoga Maya - un proto-yoga transindividuel archaïque ancestral.  
Ce cheminement me permit de découvrir de fructueuses connections entre le chamanisme et les yogas les plus anciens. 


Désormais, c'est l'aspect thérapeutique des yogas qui retient davantage mon attention.

Le Yoga apporte une aide précieuse sur les plans du physique (corps) et du mental (émotions et pensées). 
Le 'travail' énergétique, lui, permettra de réduire non seulement la prolifération des souffrances passées mais l'advenance de celles non encore manifestées.
Les deux outils majeurs pour ce faire seront d'une part la mise au repos du psychisme et d'autre part l'activation du Corps prânique .

Post scriptum
Quant à moi, je poursuis mais n'enseigne pas ma sadhana personnelle : ma voie est celle du Prana-ayama ou "aller vers Prana"  - chemin qui passe par pranayama ou "résorption du souffle".
Mon seul Guru est le son non produit par une percussion  : le Coeur battant au rythme du tambour mardala  dans  Anahata - celui d' Ishvari pour Ishvara.
Son Mantra non prononcé mais entendu, spontané et non-volontaire : la résonnance d'Ishvara pranidhana  que Patanjali  dans le Yoga Sutra nommait littéralement "la syllabe bourdonnante" ...


  • Membre participant honoraire de la Fédération de Yoga des Lignées d' Enseignement (FYLE)
  • Membre bienfaiteur de la International Association of Yoga Therapists  (IAYT)
  • Sociétaire de la Société des Gens de Letttres de France (SGDL

Mes dernières publications à propos du Yoga :